Un fichier excel avec les coûts détaillés accompagne tout les itinéraires. Ce fichier contiens le budget et le détail des activités par jour, cela vous permet de le modifier pour vos besoins. Si vous visitez le site depuis un ordinateur, le bouton de téléchargement est à droite, et depuis un portable tout en bas après l'article. Bon voyage! 

Itinéraire en Malaise de 3 semaines

Itinéraire en Malaise de 3 semaines

Dim, 17/11/2019 - 09:54
1 commentaire

Cet itinéraire commence à Kuala lumpur pour 2 jours (1), puis continue vers les Cameron highlands pour découvrir les plantations de thé (2) pour finir sur Penang (3). Depuis Penang, après un petit vol pour Kota Bahru, pour profiter de la plage sur Kuala Besar dans l’archipel des iles Perenthians (4), la route continue vers Melacca via Kuala Lumpur. Enfin la dernière étape du voyage est sur l’ile de Bornéo pour visiter le parc national UNESCO du Gunung Mulu dans l’état du Sarawak (7). Après s’être émerveillé des milliers de chauve-souris en soirée et des systèmes de grottes gigantesques – le retour se fait un par stop au Niah caves avant de prendre un vol de retour depuis Kuala Lumpur.

Carte de l'itinéraire pour la Malaisie

Singes aux Batu caves

Singes aux Batu caves

Les plantations de thé aux Cameron Highlands
Palace du sultan à Melacca
Explorer la jungle du parc national du Gunung Mulu
Ne pas oubliez de manger de la "street food" à Penang

Cet itinéraire a été fait pour la visite de mes parents à l’été 2013. C’est un voyage de 2,5 semaines / 3 semaines ou nous les avons accompagnés le week-end et avons pris quelques jours de vacances pour être avec eux. En semaine, nous étions au boulot, mais la Malaisie est facile à visiter par soi-même (comme Penang).

Depuis 2013, avec la mise en place de la GST et la suppression de beaucoup de subventions, les couts ont dramatiquement augmenté – d’au moins 30%. Je vous recommanderais de revérifier les tickets des attractions et des transports dans le fichier excel.

Beaucoup des vols en provenance de l’Europe arrivent aux petites heures du matin, et se planifier au moins une journée pour dormir et se remettre est recommandé. C’est pour cela que l’itinéraire commence par une petite soirée à marcher dans le parc au pied des tours Petronas et de voir le petit show des fontaines (autour de 20h). De plus, autour de ce parc, il y a pas mal d’options pour le diner et vous pouvez même marcher jusqu’à Pavilion Mall puis vers le quartier de Bukit Bintang pour manger à Jalan Alor via le réseau de passage/couloirs piétons.

Une autre activité de soirée est la Menara KL (la tour TV) qui est en fait plus haute que le pont des tours Petronas, au niveau de la vue, c’est sans doute la plus intéressante et beaucoup moins chère que les tours Petronas ! Parmi les expatriés, un endroit populaire pour voir le coucher du soleil est le Heli Lounge Bar juste à côté de la station de monorail Raja Chulan. Il vaut mieux y être 1 heure avant le coucher du soleil, commandez votre boisson au bar et montez les marches pour vous trouver une chaise sur l’helipad et regarder le soleil se coucher sur les gratte-ciels.

Le deuxième jour à KL peut être utilisé pour de nombreuses visites et dans n’importe quel guide vous en aurez pas mal de listé – ne ratez pas les Batu Caves, c’est vraiment facile d’y aller en train depuis la station KL Sentral ! L’endroit en lui-même est un peu kitsch mais c’est assez populaire (et les petites gargotes servant des plats indiens dans le complexe sont supers bonnes si vous y êtes autour de midi) attention aux singes qui s’accrochent sur tout ce qui ressemble à un sac plastique !

Vous pouvez aussi marcher dans Pasar Seni pour les souvenirs ou alors à Chinatown pour le marché aux contrefaçons – le restaurant Old china cafe dans cette zone est une valeur sûre des touristes comme locaux pour un bon repas traditionnel chinois dans une maison joliment décorées. Ou vous pouvez juste choisir n’importe quel food court – ils sont plutôt bons dans le quartier.

Pour la soirée, prenez une des suggestions citées plus haut ou relaxez vous car les jours suivants sont plus intenses. Dans le document j’ai détaillé comment visiter les Cameron highlands avec une agence de voyage, mais nous avions notre propre voiture et je vous conseillerais de le faire de cette façon. La route est facile et les sites très bien marqués. Les Cameron highlands se sont bien détériorés depuis note première visite en tant qu’étudiant en 2009. La jungle où nous avions fait de la randonnée a été entièrement coupée pour faire de la place pour des fermes hydroponiques. Les rivières où nous nous étions rafraichis sont maintenant des torrents de boues pollués à la couleur étrange. C’est toujours sympa de voir les plantations de BOH, mais ça a un peu perdu de son charme surtout quand vous arrivez en même temps qu’un bus de chinois. Si vous voulez vraiment de la jungle, louez une voiture et allez au Tanam Negara et le village de Kuala Lipis, ça prend presque le même temps quand vous y allez par vos propres moyens.

Comme moi et mon mari devions rentrer sur KL pour retourner au boulot, mes parents ont pris le bus pour aller sur Penang. Les bus en Malaisie sont vraiment confortables et comme le pays n’est pas si grand et les infrastructures très bonnes, les trajets en bus un peu long ne sont vraiment pas fatiguants.

Visiter le centre de ville de Penang peut facilement se faire à pied – essayez de trouver les fameux graffitis ! La guesthouse que j’avais choisi pour mes parents était très confortable MAIS juste derrière la mosquée… et c’était pendant Ramadan – ce qui voulais dire les prières dans la nuit ( en tant normal il n'y a pas l'appel à la prière la nuit). Autant dire que ce n’est pas les meilleures nuits qu’ils ont passés, faites attention si vous avez le sommeil léger. Une de mes visites préférées à Penang et la maison bleu et si vous le pouvez, essayer de réserver en avance le thé avec les desserts traditionnels pour rester un peu plus longtemps et profiter du patio sans le groupe. Le travail de conservation est impressionnant et la visite guidée vraiment bien faite. Mes parents sont aussi aller visiter la « Maison verte », ils m’ont dit qu’elle été en moins bon état mais avait plus de meubles et moins de monde.

Marcher dans les rues de Penang et se laisser porter par l’ambiance fait partie du charme de la ville. Et surtout n’oubliez pas de manger de la street food ! Penang est réputé pour avoir la meilleure street food au monde et à raison ! Mon meilleur conseil, perdez-vous et essayez tous les snacks et petites gargotes que vous pouvez !

Louer une voiture à Penang est aussi pas mal, car il y a dans les alentours quelques sites qui sont (plus) facile à atteindre comme ça. Le système de bus de Penang est tout de même très bien fait et une solide alternative. Le temple Kek Lok Si, les plages de Batu Feringhi et la ferme aux papillons peuvent se faire sur une journée UNIQUEMENT si vous avez votre propre transport. La ferme aux papillons de Penang est l’une de mes favorites et est assez difficile à atteindre en transport en commun.

A l’époque, il y avait un vol direct entre Penang et Kota Bahru ce qui permettait de ne pas faire le transit par KL. Je ne suis pas sûre si c’est encore le cas, mais il arrivait tôt le matin, ce qui nous permettait de se coordonner pour s’y retrouver et enchainer sur le bateau pour les iles Perenthians. Il s’agit en fait de 2 iles, la petite (Kecil) et la grande (Besar).

La plus petite est là où se trouve presque tout les centres de plongée et les logements peu chers, alors que la grande a des offres plus qualitatives. Le transfert entre les iles peut se faire facilement avec des bateaux taxi entre 40-45 RM par trajet et par bateau. Devant le Perenthians Resort il y a une plage sympa mais c’est surtout LE spot de snorkeling pour voir les tortues qui mangent la pelouse d’algue dans le fond. Pas besoin de payer pour y aller, allez-y depuis la plage (si vous restez sur Besar) ou alors prenez un taxi et passez-y la journée en profitant du restaurant de l’hôtel pour midi.

Note: En 2018, j’y suis retourné pour plonger et faire le tour des deux iles avec un ami. J’ai préféré Coral Bay, c’est une petite crique qui a quelques guesthouses sympa et suffisamment de centre de plongée pour y trouver votre bonheur. C’est plutôt calme le soir.

Nous sommes ensuite retournés sur KL, beaucoup de gens oublie qu’il y a une station de bus à l’aéroport de Kuala lumpur ou alors vous pouvez prendre le KLIA Express TRANSIT pour vous arrêter à Bandar Tasik Selatan qui est le hub des bus au sud de KL. De cette façon vous pouvez directement prendre un bus pour Melacca sans avoir a perdre votre temps a repasser par le centre-ville (l’aéroport est quand même à 70km et à 1 heure de taxi !)

Autant aller directement à Melacca pour une journée de visite du centre-ville classé à l’UNESCO. C’est à peine 2h de l’aéroport.

De mon point de vue, et vu le nombre de fois où de je suis allé à Melacca, je me dis qu’une journée c’est bien assez. Y passer une soirée lorsqu’il y a le marché est vraiment chouette (c’est le long de Jonker Walk ). Vous devez y manger la nourriture Nyonya ! C’est un mix entre la cuisine chinoise et portugaise – les plats à base d’aubergines sont mes favoris – il y a plusieurs restaurants dans la ville historique et je n’ai jamais été déçue par aucun d’entre eux. Vous trouverez également sur le marché et dans les échoppes d’autres spécialités comme les tartes à l’ananas et les tartelettes aux œufs portugaises. Sinon sur le marché vous aurez les mêmes assortiments de trucs et gadgets que l’on trouve partout en Asie du Sud-Est.

Ensuite il vous suffit de prendre un bus pour retourner sur KL, la gare de bus est légèrement en dehors de la ville.

Le jour d’après, vous avez une journée à KL pour vous reposer et faire d’autres sites. J’aime bien faire visiter le parc aux oiseaux – Ce n’est pas que pour les enfants ! C’est un dôme géant où les oiseaux volent librement dans un jardin bien agencés. C’est à l’ombre tout le temps et c’est pas mal pour être dehors pour quelques heures…

Pas trop loin du Bird park se trouve le musée d’art islamique – qui est surprenamment intéressant. Il a une belle collection d’art islamique asiatique, ces objets sont plutôt uniques et sont un mélange entre des inspirations arabes et de réels traits asiatiques. Ce n’est pas ce que vous verriez en Europe qui sont principalement d’inspiration arabe. Le musée a aussi une belle collection de très belles miniatures des plus célèbres mosquées du monde.

Après cette journée de repos et visite – la majorité des voyageurs continuent vers l’état de Sabah à Bornéo pour voir le très populaire Mont Kinabalu, les sanctuaires d’Orang outans et la rivière Kinabatangan. Pour ceux qui aiment plonger, finir ce voyage à Sipadan / ile de Mabul est aussi une très belle alternative.

Nous avons décidé de voir le parc national listé à l’UNESCO : Le parc du Gunung Mulu. Ce parc est célèbre pour ses complexes de grottes gigantesques ! Vous pouvez y faire de la spéléologie et beaucoup d’autres activités avec les rangers. Pour s’y rendre il faut voler, le centre du parc n’est pas connecté à la route. Les vols sont opérés par MAS Wings ( par Malaysian Airlines ) et partent de Miri.

Une petite note pour les radins (comme nous) : L’eau dans le parc coûte une petite fortune ( quelque chose comme 3 à 4 fois le prix normal) – On a mis en soute depuis Miri des packs d’eau lorsque nous y sommes retournés la deuxième fois. La guesthouse a Miri a été super accommodante et nous a même acheté l’eau car nous arrivions avec un vol tard et repartions tôt le lendemain matin. Il semble que notre requête ne soit pas si isolée…

Pour rester dans ce parc, vous avez 3 options. Vous réservez indépendamment par le parc lui-même l’une de leur quelques chambres ou dortoirs (faite le LONGTEMPS en avance). Il y a un petit restaurant où vous pouvez manger et réserver les excursions avec les guides officiels.

Vous pouvez utiliser une agence de voyage – les moins chères vous feront rester dans leurs propres bungalows, qui sont pas mal. Ou vous pouvez prendre un tour un peu plus cher pour rester dans le SEUL hôtel international (maintenant) le Marriott Mulu. Nous sommes restés dans les deux types de logements – les deux sont très bien. Tout dépend de vos attentes en termes de confort et de qualité de la nourriture : car pour sûr vous avez ce pour quoi vous payez !

La majorité des gens reste 2 jours, ce qui est suffisant pour voir les sites facilement accessibles par des chemins et voir les milliers de chauve-souris sortir des grottes au coucher du soleil ! Le ballet de chauve-souris tourbillonnant dans le ciel est un spectacle unique, et les guides savent de quoi ils parlent pour tout expliquer. Vous apprendrez beaucoup de choses intéressantes lorsque vous visiterez les grottes. Ces dernières sont massives et ont parfois même des rivières et canaux à l’intérieur – impressionnant !

Pour ceux qui ont la forme, vous pouvez grimper en haut des Pinacles qui sont ces formations rocheuses particulières pointues et coupantes – malheureusement, à chacune de mes visites je n’étais pas assez athlétique pour le faire. Il y a également des circuits de randonnées de 2 ou 3 jours dans la jungle qui combinent de la marche, de la pirogue et qui vous amène à la limite du parc pour finir en pirogue à Miri. Si vous avez le temps, ça avait l’air d’être une expérience fantastique !

Le dernier jour, nous voulions visiter les grottes de Niah qui ne sont pas trop loin de Miri – si vous prenez le vol tôt de Mulu et SEULEMENT SI vous réservez un tour privé, vous pouvez le faire et prendre le vol le plus tard depuis Miri pour KL le même jour. Les grottes de Niah sont connues pour leur nid d’hirondelles et les peintures rupestres. Les échafaudages qui pendent par la grâce de Dieu et sont utilisées par les collecteurs de nids d’hirondelles vous font froid dans le dos. Un guide est nécessaire pour avoir les explications pour rendre la visite vraiment intéressante.

Les derniers jours sur KL ont été utilisé pour faire les dernières courses et le vol de retour pour l’Europe !

Cet article contiens quelques liens affiliés. Je recois une commission sans aucun surcoût pour vous si vous faite un achat à travers eux. Je ne recommande que des produits ou services que j'utilise, et ça m'aide à maintenir le site en ligne. Plus d'info ici. Merci de votre soutien!